Le vent nous portera (Logan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

♦ Date d'inscription : 15/07/2016

♦ Messages : 104

Hibou signé Leah Knight le Dim 17 Juil - 20:42

My mind's shipwrecked, this is the only land my mind could find, I did not know it was such a violent island. Full of tidal waves, suicidal crazed lions, they're trying to eat me, blood running down their chin, and I know that I can fight or I can let the lion win — Twenty one pilots.


Le chagrin d'un être qui manque atténuait la douleur des coups de son fiancé. Elle n'y était pas insensible, mais le mal semblait plus lointain. Il glissait sur sa peau, brûlait comme des piqûres d'abeilles, sans qu'elle n'y prête vraiment attention. Car son esprit était ailleurs. Quelque part avec son petit frère.
Loin d'ici.
Elle ne savait où.

Depuis son retour, son cœur s'était apaisé, bien que la peur y régnait en maître. Son envie de le protéger s'était accrue, et quand elle le vit arriver près de ce café, où elle lui avait donné rendez-vous, elle ne put s'empêcher de le prendre dans ses bras. De le serrer à l'en étouffer. Elle s'inquiétait pour lui. Pour sa santé. Son état mental. Elle espérait qu'il arriverait à surmonter tout ça, qu'il arriverait à s'en sortir. D'une main, elle remonta le petit foulard qu'elle portait autour du cou, dissimulant ces quelques bleus discrets sur sa clavicule, et de l'autre elle caressa sa joue doucement. « Je t'aime tellement Logan » Elle avait beau lui sourire, beau faire mine d'aller bien, au fond, elle aurait voulu l'enfermer dans une pièce et le savoir en sécurité. Le savoir protégé. Mais elle savait bien que cela ne résoudrait rien, et qu'il valait mieux aller de l'avant. Qu'il valait mieux... Lui changer les idées. Alors elle glissa son bras sous le sien et l’entraîna à l'intérieur du café. « Comment s'est passé ta journée ? »


♒♒♒♒♒♒♒♒

Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINGuardian Angel of Copper Harbor

♦ Date d'inscription : 07/04/2016

♦ Messages : 407

ONLY YOU
♦ Entourage:
♦ RP Availability:

Hibou signé Logan Knight le Dim 17 Juil - 22:47
J'étais à la fin des cours, où je n'écoutais même pas, c'était comme si je savais tout ce que le prof allait dire à l'avance. Je connaissais le cours avant même de l'avoir écouté et l'école m'ennuyait. Et maintenant encore plus qu'avant. Mais je restais pour mes copains. En ce moment je ne comptais que pour eux. La sonnerie de fin se fit entendre et je me levais, prêt à partir. Ils voulaient que j'aille avec eux à la patinoire mais j'avais un rendez vous avec ma soeur. Même si elle n'était pas vraiment ma soeur, mais ma tante, elle resterait ma soeur malgré tout. Et puis, je me sentais pas prêt de refaire ce chemin qui avait failli me conduire jusqu'à la mort.

Alors je partis dans la direction opposée. Les rues étaient plus rassurantes et il y avait un peu plus de monde. Les gens me dévisageaient comme si j'étais devenu Casper. Mais je les ignorais. Je continuais mon chemin jusqu'à Leah, que je retrouvais facilement. Le fait qu'elle me prenne dans ses bras me rassura, et me réconforta. C'était bien l'une des seules que j'acceptais près de moi sans crier ni la refouler. Elle était douce et patiente. Ses mots me réconfortaient déjà et je répondis:

"Oui moi aussi je t'aime Leah et j'ai eu peur de ne jamais te revoir..."

Puis je la suivis avant de répondre:

"Ennuyante à mourir. J'avais l'impression de savoir déjà tout. Et les autres arrêtent pas de me dévisager... ça m'énerve..."

♒♒♒♒♒♒♒♒
Too many lies, too many barriers
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

♦ Date d'inscription : 15/07/2016

♦ Messages : 104

Hibou signé Leah Knight le Dim 24 Juil - 17:11

My mind's shipwrecked, this is the only land my mind could find, I did not know it was such a violent island. Full of tidal waves, suicidal crazed lions, they're trying to eat me, blood running down their chin, and I know that I can fight or I can let the lion win — Twenty one pilots.


Elle avait beau l'avoir revu il y a peu de temps, la peur ne cessait de rugir au fond de son cœur, à l'idée de le perdre à nouveau. Qu'importe ce que disait l'ADN, il serait toujours son petit frère. Celui qu'elle devait protéger, bien qu'elle n'en soit pas réellement à la hauteur. Bien qu'elle n'en soit pas véritablement capable. Elle n'avait ni la force physique, ni la dextérité mentale pour faire cela. Mais elle essayait. Elle faisait de son mieux, ce qui n'était encore jamais assez. Ce qui ne serait jamais assez, car Leah ne pouvait fondamentalement changer. Pas comme ça. Elle ne pouvait se métamorphoser en quelqu'un de fort, comme son frère.
Alors elle agissait comme elle le faisait toujours, avec la plus grande douceur. Elle serrait Logan plus fort que jamais. Bien sûr qu'elle aussi y avait pensé. Elle aussi avait eu ces craintes. Ne plus jamais le revoir... Ne plus jamais... « Tu sais que je suis là, si... » Si tu veux en parler. Si... Tu as besoin de quoi que ce soit. Elle était là. Quoi que tu fasses, quoi qu'il arrive. Même si elle doutait qu'il en parle, elle voulait qu'il sache, et espérait qu'en temps voulu, il se tournerait vers une personne de confiance, que ce soit elle, ou pas.

Ils entrèrent dans le café, Leah ne savait jamais s'il fallait commander ou s'asseoir d'abord. Elle regarda autour d'elle, les gens s'installaient, elle fit donc de même, et choisit cette petite table dans le coin du café, histoire ne pas être étouffé par les regards lourds de sens qui pesaient sur Logan. « Tu es bien trop intelligent pour le système traditionnel... Tu l'as toujours été. » dit-elle dans un petit sourire. Son esprit avait beau être avec son petit frère, son regard ne cessait de passer d'une personne à l'autre. Bouffée par l'anxiété, elle étreignit son inhalateur, encore planqué dans le fond de sa poche. ça va aller. « N'y prête pas attention, ils se lasseront de tout ça... » Facile à dire hein ? Mais elle l'espérait du plus profond de son cœur, comme elle espérait qu'un jour on en finirait avec toutes ces histoires d'enlèvements et de meurtres, que ces regards emplis de curiosité malsaine s’adouciraient et que le monde tournerait enfin rond. Elle priait pour toutes ces choses, et osait croire qu'un jour tout s'arrangerait.
Ses yeux retombèrent finalement dans le brun des yeux de Logan. Elle avait toujours eu des facilités pour lui parler de choses futiles, mais depuis son retour, c'était différent. Elle avait toujours cette peur de dire un mot de travers, un mot qui déclencherait cette vague de sentiments incontrôlables, et lui ferait revivre toutes ces choses... Toutes ces choses qu'il voulait oublier. A cette pensée Leah sortie son inhalateur et en tira une monstrueuse bouffée ; elle n'était même pas capable de lui changer les idées.



♒♒♒♒♒♒♒♒

Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Hibou signé Contenu sponsorisé le
Revenir en haut Aller en bas

Le vent nous portera (Logan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le vent nous portera
» Le vent nous portera. → Kidnappés
» Le vent nous portera~[Natalya/Belarus - finie]
» Quand le vent nous portera...
» Ann ▲ J'irai là où le vent me portera

forum test :: MAIN STREET-