Nightmares (pv Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
ADMINGuardian Angel of Copper Harbor

♦ Date d'inscription : 07/04/2016

♦ Messages : 407

ONLY YOU
♦ Entourage:
♦ RP Availability:

Hibou signé Logan Knight le Ven 15 Juil - 23:14


Je m'étais couché de bonne heure mais je n'arrivais pas à dormir, je tournais en rond dans mon lit, tout en gardant les yeux ouverts. Les paroles du révérend restaient gravés en mémoire. Si j'avais disparu, c'était que j'avais commis un pêché. Et ça me rendait fébrile, voire apeuré. Je finis cependant par m'endormir après avoir tourné pendant des heures. J'étais dans une forêt, mon coeur battait fort et j'ai cru que j'allais m'évanouir mais je devais courir. Courir sans m'arrêter. Sinon il allait m'attraper et me tuer. Je n'avais pas envie de courir mais j'étais apeuré. Je finis par me réveiller en sursaut et je regardais l'heure du réveil. 2h30. Je me levais sans m'en rendre compte, je pris mon sac à dos et je passais par la fenêtre. Je ne voulais pas réveiller mes ... mes grands parents mais bien aller voir Gabriel.

J'étais dehors et je me mis à courir silencieusement. Je connaissais ce chemin par coeur et pourtant j'avais peur de disparaître à nouveau. Ou pire de me faire tuer. Je me posais trop de questions, j'avais peur de tout. Ce n'était plus le Logan que je connaissais. Et pourtant on avait survécu. Je n'arrêtais pas d'y penser encore et encore. Heureusement que Sidney était là. Les larmes coulaient le long de mes joues et j'arrivais enfin devant sa porte. Je frappais en hurlant:

"Il est là! il va me tuer! Gabriel ouvre! S'il te plaît!"

♒♒♒♒♒♒♒♒
Too many lies, too many barriers
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINGuardian Angel of Copper Harbor

♦ Date d'inscription : 30/06/2016

♦ Messages : 428

ONLY YOU
♦ Entourage:
♦ RP Availability: Open

Hibou signé Gabriel Knight le Sam 16 Juil - 2:19


J'avais le sommeil lourd habituellement. Mais depuis quelques temps, il m'était impossible de trouver le sommeil avant tard dans la nuit, voire aux aurores. L'enlèvement de Logan m'avait complètement retourné et je n'avais pas dormi durant les premiers jours suivants sa disparition. Depuis qu'on l'avait retrouvé, je dormais mais très mal, je revoyais sans cesse son regard lourd de sens. Il savait tout désormais et le fait qu'il me rejette me rendait malade. Installé dans mon lit, je regardai la télévision, enfin je zappai plus qu'autre chose. Moony et Deepsy avaient de la chance eux, il dormaient déjà depuis plusieurs heures près de mon lit. Je tombai alors sur un reportage sur une espèce assez curieuse de sauterelle et je n'en vis pas plus car je sombrai enfin dans un sommeil bien mérité et sans rêves.

Mais bientôt, je me réveillai en sursaut. Mes deux chiens, les oreilles dressés, s'étaient levés, prêts à bondir.  Des coups à la porte d'entrée retentirent. Je ne bougeai pas d'un poil, encore ensommeillé et soudainement inquiet. Moony et Deepsy quittèrent la chambre en trombe et commençaient à grogner. Dans un sursaut de courage, je me levai, enfilant un T Shirt et les suivit, allumant toutes les lumières derrière moi. Les coups redoublèrent et bientôt la voix de Logan se fit entendre. Je fis signe aux chiens d'aller se coucher et ouvrit la porte sans hésiter. Je trouvai mon fils, là, en larmes, en pleine crise de panique.

« Logan ?! »

Je sortis sur le pas de le pas de la porte, ses propos me faisaient froid dans le dos. Je regardai dehors mais je ne vis personne. J'attrapai Logan par la manche et le tira dans la maison avant de refermer la porte derrière lui.

« Mais qu'est ce tu fais ici, tu as vu l'heure qu'il est ? »

Mon ton pouvait être dur et je le regrettai aussitôt. Mais j'étais rarement de bonne humeur au réveil et puis son état m’inquiétait plus qu'autre chose. Je posai mes mains sur ses épaules histoire de le calmer un peu et le forçai à me regarder.

« Tu es inconscient ou quoi ? Quelqu'un est au courant que tu es ici ? »

Je me doutais bien qu'à cette heure, il n'avait pas réveillé le paternel pour lui annoncé qu'il allait faire un tour chez moi. Mais je n'aimais pas savoir mon fils se balader en pleine nuit alors qu'un tueur rôde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINGuardian Angel of Copper Harbor

♦ Date d'inscription : 07/04/2016

♦ Messages : 407

ONLY YOU
♦ Entourage:
♦ RP Availability:

Hibou signé Logan Knight le Sam 16 Juil - 18:11


Il me fit entrer et le fait de le savoir près de moi, me rassura un peu. Mais il était froid, limite sec et ça me faisait mal au fond de moi. Il me rejetait. Ni une ni deux, je m'écartais de lui et je le regardais avec un air furieux. J'avais juste besoin de lui mais il ne voulait pas de moi. Dans ma tête tout se mélangea et j'ai eu envie d'aller voir Sidney à la place de ce soit disant frère, devenu père. Les larmes coulèrent de nouveau le long de mes joues et je reculais loin de lui.

"Je m'en fous de ce que les autres pensent!" hurlais-je en le fixant toujours d'un air furieux. " Je sais bien que je te dérange... alors je vais partir... voir quelqu'un que je ne dérangerais pas... quelqu'un qui se soucie de moi au moins!" continuais-je en faisant allusion à Sidney.

Je le détestais. J'avais envie de frapper ce visage qui me regardait. Il m'avait menti. Ils m'avaient tous menti et j'apprenais la vérité d'un fou furieux. Je commençais à me diriger vers la porte avant de reprendre, en sanglotant:

"Tu aurais préféré retrouver mon cadavre plutôt que moi! Je le sais! Je n'aurais pas chamboulé ta petite vie parfaite!"

J'étais plus sûr de moi, plus sûr de rien du tout. Je voyais ma vue se brouiller à cause des larmes qui voulaient couler à flot. Mais je les retenais. J'étais plus fort que ça. J'avais réussi à survivre à un fou furieux, j'arriverais à contrecarrer Gabriel. S'il voulait la guerre, il allait l'avoir. Je repris alors:

"Encore mieux... peut être que je devrais partir de cette ville pour toujours et tu n'entendrais plus jamais parler de moi... "

Mais les nerfs qui tenaient encore un, finirent par lâcher et je balançais tout ce que je pouvais par terre en hurlant:

"Je t'ai dis qu'il était là prêt à me tuer! Et toi tu fais rien! Tu t'en fiche... Tout le monde s'en fiche! Je ne veux plus rester avec eux tu comprends! J'ai pas envie de rester!"

♒♒♒♒♒♒♒♒
Too many lies, too many barriers
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINGuardian Angel of Copper Harbor

♦ Date d'inscription : 30/06/2016

♦ Messages : 428

ONLY YOU
♦ Entourage:
♦ RP Availability: Open

Hibou signé Gabriel Knight le Mar 19 Juil - 19:42


Sans vraiment comprendre pourquoi, Logan se dégagea violemment, les pleurs redoublant. Je passai une mains sur mon visage, mal réveillé. J'avais vraiment l'impression de vivre un cauchemar éveillé. Logan avait beau être surdoué, il n'avait vraiment pas compris ce que je ressentais en tant que père. Certes, j'avais fais l'erreur de m'écraser auprès de mes parents, certes il a vécu dans le mensonge durant seize ans mais jamais je n'ai pris à la légère mon rôle de père. Son regard plein de fureur me fit bien plus de mal que je n'aurai cru. La "relation" qu'il entretenait avec ce Sydney ne plaisait vraiment pas et il était hors de question que ce dingue ne l'héberge. Je fis donc un pas en avant pour montrer à Logan qu'il n'avait pas intérêt qu'il quitte cette maison à cette heure de la nuit.

Logan appuyait là où ça faisait mal. Vie parfaite ? Elle était loin d'être parfaite ma vie. Une colère sourde commençait à monter en moi. Il ne savait vraiment pas de quoi il parlait. Il était hors de question qu'il quitte cette ville. Maintenant que la vérité était rétablie, j'allais faire le nécessaire pour rattraper ces seize dernières années. J'étais responsable. Sa crise de nerfs eut pour effet de me faire lever les yeux au ciel. Je croisai les bras, attendant qu'il finisse. A son âge, j'aurais agis de la même manière. L'idée que Logan ait les mêmes réactions que moi me faisait presque peur.

« C'est bon tu as fini ? » Ma voix était douce, posée. Je m'efforçai de rester calme, chose assez difficile en cette heure tardive et vu le contexte.

« Tu peux comprendre mon inquiètude non ? Tu te barres de la maison en pleine nuit alors qu'un tueur rôde dans la ville ! Tueur qui, je te signale, t'a déjà enlevé ! »

Je voulais le raisonner, lui faire comprendre qu'il n'avait pas été prudent sur ce coup là. Je me rapprochai de lui, le détourna de la porte d'entrée que je n'avais surtout pas envie qu'il franchisse.

« Logan, regarde-moi. » dis-je en le forçant presque à me regarder.
« Je sais que c'est difficile à admettre mais tu es mon... tu es mon fils. Je sais que ça fait beaucoup à assimiler en peu de temps mais personne ne pourra le contredire. J'ai toujours été là pour toi. Comme un grand frère je l'admets mais cela ne change rien à notre relation. » je fis une pause. Le fait de lui dire ces mots me troublaient.

« Tu es tout ce que j'ai, d'accord ? Alors ne va pas dire que tu viens troubler ma vie car ce n'est pas vrai. »

Je lui souris, voulant absolument l'apaiser, même si, de mon côté, je n'en menais pas large.

« J'ai regardé dehors, je n'ai vu aucun tueur. Tu as du faire un cauchemar. Si tu ne veux rester chez les Knight, tu peux rester ici quelques temps. Enfin si tu es capable de supporter ma présence. »

Petit trait d'humour pas forcément bien placé mais bon, nous avions toujours fonctionné ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINGuardian Angel of Copper Harbor

♦ Date d'inscription : 07/04/2016

♦ Messages : 407

ONLY YOU
♦ Entourage:
♦ RP Availability:

Hibou signé Logan Knight le Mar 19 Juil - 22:54


Gabriel s'était calmé, il restait même calme alors que je m'énervais. Son attitude me stoppa net dans mon élan, peut être que je recherchais ça au final. Je ne voulais pas lui dire ce qu'il me traversait l'esprit, pas pour le moment. Il me demanda alors si j'avais fini et il continuais sur son discours. Et la fin me glaça. Il ne voulait vraiment pas de moi. Mais je n'avais plus envie de crier, je ne voulais plus rien en fait. Pourtant je lançais:

"J'ai bien compris... J'ai tout compris.. Tu crois peut être que je veux venir en vacances? On dirait que tu veux pas de moi... mais ne t'en fais pas... Je vais rester juste cette nuit et demain je m'en vais! "

Je le regardais alors dans les yeux avant de répliquer:

"Mais tu sais pourquoi je t'en veux? Parce que tu m'as menti! Vous m'avez tous menti! Et j'ai appris ça de la bouche d'un inconnu... qui voulait ma mort! Tu ne sais même pas ce que ça me fait... Et j'étais sûr que j'allais mourir après... "

Mes yeux s'écarquillèrent de terreur, je venais de parler de choses dont je n'avais pas envie. Et puis il dit enfin le mot que je voulais entendre. Non je n'étais pas son frère. J'étais son fils. Et quelque part ça me rassurait de l'entendre de sa bouche. Alors je me calmais encore un peu plus et je repris:

"J'ai fais quoi de mal pour que tout ça arrive? J'ai toujours été sincère, j'ai jamais eu de mauvaises pensées, j'ai toujours fait mes prières... j'ai pas mérité tout ça... "

Je le regardais une nouvelle fois avant d'aller contre lui et de murmurer:

"Toutes les nuits, il me poursuit... et chaque jour il se rapproche un peu plus de moi... Sidney dit qu'il sera toujours là pour me protéger.. mais j'espère que mon père sera là aussi..."

Je m'étais tout à fait calmé et j'ajoutais alors:

"Mais pourquoi? Pourquoi tous ces mensonges? Mentir est un pêché, tu le sais ... C'est pour ça que j'ai disparu... c'était une épreuve à cause du pêché..."

♒♒♒♒♒♒♒♒
Too many lies, too many barriers
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINGuardian Angel of Copper Harbor

♦ Date d'inscription : 30/06/2016

♦ Messages : 428

ONLY YOU
♦ Entourage:
♦ RP Availability: Open

Hibou signé Gabriel Knight le Mer 20 Juil - 14:48


Logan me donnait envie de me frapper la tête contre la porte d'entrée. Il prenait tout au pied de la lettre et était aussi susceptible que moi. La cohabitation allait promettre, vraiment. Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il veuille rester ici pour une durée indéterminée. Il avait passé une semaine à me rejeter alors qu'il vienne ici, en pleine nuit, me demandant de l'héberger, il y avait de quoi être surpris. Il m'en voulait, je pouvais le comprendre. Peut-être est-ce qu'il comprendra un jour, j'en doute. L'important c'est qu'il est venu me voir, et pas ce Sidney en qui je ne fais absolument pas confiance.

Logan avait toujours refusé d'évoquer sa captivité et le fait qu'il l'aborde, presque sans le vouloir, me redonna confiance en moi. Il était capable de m'en parler. Nous étions en train de faire des progrès. Il valait mieux pour moi que je pèse mes mots avec Logan, il prenait la mouche très facilement. Bien sûr qu'il ne méritait pas ce qui lui était arrivé. Et encore je ne connaissais pas tous les détails. La détresse de Logan me touchait et j'eus un hoquet de surprise lorsque je le sentis contre moi. Ce gosse me surprendra toujours. Je resta quelques secondes sans bouger et doucement, sans mouvements brusques, je posai un main sur sa tête et passa un bras dans son dos. Personne ne pouvait avoir de doute sur ma paternité, bientôt Logan allait me dépasser d'une tête.

« Logan, tu peux rester ici autant que tu veux. Si cela ne te dérange pas de vivre avec ton vieux père et bien tu peux t'installer ici. Ne me fais pas dire des choses que je ne pense pas... Je serai vraiment heureux que tu vives avec moi. Il faudra seulement l'expliquer au Révérend et aller chercher toutes tes affaires. »

Je fis une légère grimace, cela n'allait pas être aussi facile. Logan était toujours leur fils, légalement parlant. Mais les choses pouvaient changer.

« Théoriquement, je ne t'ai pas menti. Nous avons juste omis de te dire la vérité. Je ne passe pas un jour sans y penser, crois-moi bien. Je ne suis pas le seul responsable dans cette histoire. Tes grands-parents m'ont cru incapable de m'occuper de toi, ils ont donc pris les choses en main. »

Le fait que Logan mêle la religion au contexte me mettait vraiment mal à l'aise. Contrairement au reste de la famille, la religion n'était que mensonge et embrigadement pour moi. Je ne pouvais pas en vouloir à Logan de croire en Dieu, il a été élevé dans une famille des plus croyantes. Seulement, je pense que la foi rend les gens faibles. Je n'avais pas envie que mon fils devienne l'un des leurs. Il était fait pour autre chose, quelque chose de plus grand. Le fait qu'il mentionne Sidney me fit frissonner. Je n'aimais pas tellement que ce gamin traîne avec lui. Je ne pouvais l'en empêcher, je passerai encore pour le méchant de l'histoire. Mais je gardai un oeil sur lui.

« Tu peux compter sur moi. Je suis ton père, ne l'oublie jamais. Mon rôle est de te protéger quoiqu'il arrive et plus que personne d'autre. »

Je resserai mon étreinte pour lui faire comprendre que ce n'était pas des paroles en l'air, loin de là. J'avais retrouvé mon fils et je ne comptais pas le laisser filer et je ne supporterai pas qu'on me le prenne de nouveau, tueur ou non.

Je le relâchais tout de même quelques secondes, ses derniers mots m'avaient comme brulé.

« Alors tu penses vraiment que tu as été enlevé à cause d'un mensonge. Le fait d'être ton père ne fait pas de toi un martyr. Tu ne peux pas subir les conséquences d'un quelconque pêché puisque tout ça est ridicule. Tu étais au mauvais endroit, au mauvais moment, face à un putain psychopathe, rien de plus. » dis-je en le regardant dans le blanc des yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINGuardian Angel of Copper Harbor

♦ Date d'inscription : 07/04/2016

♦ Messages : 407

ONLY YOU
♦ Entourage:
♦ RP Availability:

Hibou signé Logan Knight le Jeu 21 Juil - 13:16


Il ne me rejetait pas.En fait, il agissait comme un père. C'était étrange comme situation. Un peu trop étrange pour moi mais je ne montrais rien. Je restais contre lui. Je sentais une différence par rapport à quand j'étais plus petit mais c'était peut être parce que je savais la vérité maintenant. La sensation était étrange mais elle ne me mettait pas mal à l'aise. C'est pas comme si Gabriel était un inconnu, loin de là. Je n'avais pas le droit de lui reprocher de ne pas avoir été là même sous un faux rôle. Et dans le silence de l'absence de mots pour décrire ce que je pouvais ressentir, je le laissais parler. Il voulait bien que je reste avec lui. Pour toujours et non seulement en week end. L'inconnu me faisait peur. Les choses allaient changer, moi aussi je changeais. Personne ne se rendait compte que j'étais en train de changer. Alors je répondis:

"T'es pas vieux.. et au moins tu seras dans la norme quand il y aura les réunions au lycée... Et puis..."

Et puis au moins j'étais rassuré de savoir que j'aurais quelqu'un sur qui compter plus tard, sans être jugé de quoi que ce soit dans mes choix. Mais ça, je ne le disais pas. Par contre, expliquer que je voulais partir me donna une pointe d'angoisse et s'ils ne voulaient pas que j'aille avec mon père? Je partirais alors. Comme j'ai fait cette nuit. Il fallait que j'arrête d'avoir peur de tout et de rien comme ça. J'avais 16 ans et plus six ans. Et je commençais de moins en moins croire en toutes ces histoires.

"Vous auriez pu la dire.. J'aurais pu comprendre! Je ne suis pas un idiot... De toute façon, tout le monde a ses petits secrets... je m'en fiche totalement, moi aussi j'ai les miens... "

Et je recommençais à m'agacer tout seul. Mon secret était de vouloir à Harvard. J'aurais voulu y aller dès l'année prochaine mais je savais que je voulais vivre le lycée jusqu'au bout. Et je repartis dans mon silence, j'étais épuisé, au bout de mes forces mais j'avais l'habitude de faire des nuits blanches maintenant. J'étais trop effrayé de me réveiller de nouveau dans cet endroit sordide. Mais je n'en étais pas là. Bizarrement, chez Gabriel, je me sentais en sécurité bien que la forêt soit proche. La forêt ne me tentait pas, elle m'effrayait comme un gamin de cinq ans désormais. Alors qu'il me relâcha, je m'approchais de la fenêtre pour regarder dehors. Avant de l'écouter à nouveau et de le regarder dans les yeux. Je repris alors:

"Ne parle pas de ce que tu sais pas... C'est de ma faute tout ça... J'ai été assez débile pour suivre un inconnu... Et ça je me le reprocherais tout le temps... Comme dit ton père qui n'est plus le mien, c'est une épreuve envoyée de la haut pour me tester... J'ai du bien l'échouer son test..."

Une pointe d'ironie à la fin, non pas pour relancer un débat mais bien contre moi. Je soupirais avant de regarder de nouveau par la fenêtre. Je repris alors:

"Me force à en parler, j'ai pas envie... on n'a qu'à dire qu'il ne s'est rien passé.. voilà, il s'est rien passé. J'ai peut être tout inventé qui sait, un genre de cauchemar répétitif que tu fais sur plusieurs jours..."

Je ne le regardais plus, je préférais fixer le ciel noir et me perdre dans mes pensées avant de murmurer:

"Demain tout sera fini...je me rendrais compte que rien a changé... "

Un frisson me prit, peut être le froid, peut être la peur ou les deux mélangés. Je commençais à m'endormir contre la fenêtre mais je ne voulais pas me retrouver seul dans le noir, j'avais même peur de recommencer ce cauchemar. Lorsque je regardais de nouveau par la fenêtre, j'ai cru voir ce visage masqué qui m'observait. Je sursautais et détournais mon regard sur Gabriel:

"Je peux dormir avec toi cette nuit? Sinon je sais que je n'arriverais pas à dormir encore..."

♒♒♒♒♒♒♒♒
Too many lies, too many barriers
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMINGuardian Angel of Copper Harbor

♦ Date d'inscription : 30/06/2016

♦ Messages : 428

ONLY YOU
♦ Entourage:
♦ RP Availability: Open

Hibou signé Gabriel Knight le Sam 30 Juil - 23:20


Je me rendais maintenant compte que je devais ouvrir les yeux à Logan. A la fois concernant son éducation religieuse mais aussi ses fréquentations. Il était encore bien trop fragile et naïf pour prendre une décisions réfléchie. Je n'avais vraiment pas envie qu'on m'enlève mon fils une deuxième fois. J'avais déjà fais l'erreur de le laisser se faire adopter alors maintenant que la vérité était rétablie, il n'était pas question que le Révérend ou même Sidney me les enlèvent de nouveau, de quelque manière que ce soit. Je me doutais qu'il était perdu et cela le rendait plus vulnérable encore, d'où ma crainte.

Je levai les yeux au ciel. Les réunions de lycée ? Je voulais bien prendre mon rôle de père mais il y avait encore quelques détails que j'avais oublié, comme ces réunions. Mais la question n'était pas là. Bien sûr que nous aurions pu lui dire la vérité, mais à quel moment ? Et dans quel contexte ? Non, les choses étaient bien trop compliquées. Bien sûr, jamais il n'aurait du l'apprendre de cette manière et je m'en voulait déjà énormément pour cela. A l'heure actuelle, j'avais simplement envie de rattraper le temps perdu et de retrouver notre complicité d'avant. Aller se promener le long du lac, aller manger des glaces dans le centre, bref retrouver une vie normale.

« Je n'ai aucune excuse Logan, j'espère que tu me pardonneras un jour. »

Je le voyais se rapprocher de la fenêtre. Il faisait nuit noire dehors et cela ne me rassurait pas. J'étais encore moins rassuré lorsque je voyais Logan se poster à la fenêtre pour observer ce qu'il se passait à l'extérieur. Et si le tueur rôdait autour de la maison ? Je n'étais pas un trouillard de nature mais avec ce qui s'était passé ses dernières semaines, je n'étais vraiment pas tranquille. Même mes chiens le sentaient, ils n'étaient pas rendus bien loin, couchés deux mètres derrière moi, dans l'attente d'un ordre. Je n'avais qu'un mot à dire et il agissait.

Décidément, mêler la religion à cet enlèvement ne me plaisait pas du tout. Comment un tueur pourrait agir en fonction d'actes vieux d'une quinzaine d'années. Le Jugement Divin ? Conneries... Je serrai le poing, assez énervé, mais je n'en laissai rien paraître. Ce n'était pas la peine que je relève ses propos, mes paroles pouvaient dépasser mes pensées et je n'avais pas envie de contrarier un peu plus Logan. Pourtant, j'aurai bien voulu qu'il me parle de sa captivité. Il l'avait déjà évoqué sans s'en rendre compte ce qui était un bon début. Mais cela me vexait qu'il ne veuille pas m'en parler un peu plus.

« Nous ne sommes pas obligés d'en parler... maintenant. Tu ne peux pas dire que rien ne s'est passé parce que c'est faux. Tu as passé deux semaines je ne sais où pendant que de mon côté, je remuais ciel et terre pour te retrouver. Tu pourras prendre le temps qu'il te faudra, mais il va falloir en parler un jour. »

Je le regardais, appuyé contre la fenêtre. La tension retombait peu à peu et je le sentais exténué. En même temps, il avait traversé la ville en pleine nuit et en pleine crise d'angoisse. La demande qu'il me fit, me provoqua un hoquet de surprise. Les retrouvailles avaient été survoltées et voilà qu'il me demandait s'il pouvait dormir avec moi. Décidément ce gosse allait m'en faire voir de toutes les couleurs. J'eux tout de même un sourire attendrit et m'approchai de Logan pour l'éloigner des fenêtres. Après avoir regardé dehors, je fermai les rideaux et je me sentis déjà un peu mieux.

« Je... Euh, oui si tu veux. Moony et Deepsy dormiront sur le pas de la porte si ça peut te rassurer. »

A leur nom, les oreilles de mes chiens se redressèrent mais je leur fis signe de rester à leur place.

« Tu veux boire quelque chose, un lait chaud ou un thé, ça te détendra un peu et t'aidera sûrement à dormir ? »

Personnellement, j'avais perdu le sommeil mais je préférai que mon fils le trouve avant moi, au moins je pourrais veiller un minimum sur lui.

♒♒♒♒♒♒♒♒

Past is past, i did mistakes.
But today I hope fix it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Hibou signé Contenu sponsorisé le
Revenir en haut Aller en bas

Nightmares (pv Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.
» Gabriel Soap, [validée]
» Justin Gabriel Vs Ted DiBiase Jr
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne

forum test :: HABITATIONS-